Ateliers Ouverts 2014
PARCOURS CHOISISATELIERSARTISTESDIAPORAMAEVENEMENTSATLAS
A PROPOSREVUE DE PRESSELES ATELIERS OUVERTS SUR fbPARTENAIRES
 
 
 
003A
ALT MODELBOUTIQUE
PLACE ROBERT SCHUMAN
57960 MEISENTHAL
E-Mail
Laurence BARTHEL-STEIN
9, rue de la Fontaine
57620 Lemberg

03 87 06 84 23
laurence@barthel-stein.net
www.barthel-stein.net

De 1985 à 1991 j' ai fait mes études à la FHS ( Fachhochschule ) für Kunst und Design Fachbereich Freie Kunst à Köln où j' ai fait mon master en 1991.
De 1982 à 2012 j' ai vécu et travaillé à Köln. S' est ajouté en 1994 mon atelier à Meisenthal
( Moselle ), mon village natal, situé dans les Vosges du Nord qui est devenu depuis 2012 mon unique lieu de travail.

Lors de mes promenades dans la forêt vaste qui entoure mon atelier je cherche à nouer des liens
avec la nature en l'éprouvant chemin faisant. Je rassemble les images et les sensations pour mon travail de la peinture qui est avant tout un travail d' investigation sur la matière dans la main d' un artiste peintre. Je mémorise avec volupté maints détails de l' écorce d' arbre, qui a souvent un dessin expressif, pour les projeter sur le papier et la toile. Ma démarche consiste tout d' abord en une suite d' esquisses se rapprochant peu à peu des couleurs, des structures et de la substance de cette écorce pour atteindre la sensation de la frôler , de la caresser.

Suit alors le travail sur la toile, c' est -à-dire l' interaction de l' artiste, de la peinture et de la toile, affranchi de toute contrainte de représentation. Il évoque le « dripping » et « l' expressionnisme abstrait » tout en se basant sur quelque chose de bien réel: un tout petit fragment d' écorce pouvant tout de même suggérer un paysage, une montagne, des figures, des oiseaux, des plantes ...ou une écorce .

Je pense à la devise de l' architecte Mies van der Rohe, « moins c' est plus », puisque de cette végétation exubérante j' isole une particule infinitésimale me fournissant du matériel pour
renouveler mon expression picturale qui, en dépit d' un haut degré d' émotions et de subjectivité, garde un composant fortement analytique.

La main de l' homme appose des empruntes géométriques de couleurs vives sur le tronc de l' arbre afin de marquer un sentier de randonnée ou pour estampiller les arbres à abattre. Dans une série
d' œuvres j' imite cette colonisation de l' homme en taguant la toile de symboles discordants,
marques de violence et de déchirure.

En 2012 j' ai commencé une nouvelle série montrant une forêt dense, inaccessible, à laquelle je redonne tous ces échantillons empruntés au fil des années.
Une forêt qui incarne tout à la fois le danger, le mal, le refuge, la protection et la paix.
Atelier adapté aux personnes à mobilité réduite.
 
Evénement(s)
Aucun événement spécifié.
Transports
Aucun transport en commun spécifié.